Les moines : quand les murs parlent, une limite poreuse

Résumé
Dans ce fragment on peut presque dire que les murs parlent... La domestication de l'espace public par le son correspond au vocabulaire des éléments architecturaux (escaliers, fenêtres, portes individuelles) et devient prégnante avec un bruit de fond qui ne dépasse guère les 45 dB(A). La transparence acoustique (absence de bruit de masque constant) doit toutefois être modérée par le potentiel de flux de véhicules à certaines heures. (résumé d'auteur)
Note technique
Prise de son réalisée le 13 Juin 2008 à 12h20, par beau temps.
Matériel utilisé : TetraMic
Recherche
in Cartophonie sensible d'une ville nouvelle
Responsable(s) de la recherche
Grégoire Chelkoff
Preneur(s) de son
Germon Olivia
Autres collaborateurs
Sylvie Laroche
Lieu
L'Isle d'Abeau
Partager

Fragments sonores (0)

Participer

Cartophonies.fr vous donne la possibilité de mettre en ligne, après modération, vos propres fragments sonores afin de les diffuser au grand public par le biais de l'application Cartophonies.fr

Proposer une contribution

Fonds de carte

Options d'écoute

Chargement des données...