Elise et le grondement

Résumé
Enregistrement effectué dans le hall supérieur, en haut des marches vers les quais souterrains. La dominante minérale locale procure un temps de réverbération élevé. La ventilation et le grondement des trains qui entrent dans le souterrain, deux niveaux plus bas, sont perceptibles. L’annonce sans sonal (en flamand ?) est peu intelligible. Une musique ambiante est diffusée à bas niveau (Lettre à Élise). La dominante sonore est verbale : des langues étrangères, des rires d’enfants, etc. Mercredi 220295 vers 16:00. (résumé d'auteur)
Note technique
Matériel utilisé : DAT, captation avec couple stéréophonique ORTF Schoeps et capsules MK4 ; Qualité du son : très bon ; Nature de l'enregistrement : prise de son in situ ; Genre de l'enregistrement : bande son pour écoute réactivée. Licence Creative Commons : Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification ; Type de prise de son : statique ; GPS latitude : 50.846482 ; GPS longitude : 4.358363
Recherche
in La portée ferroviaire
Responsable(s) de la recherche
Bardyn Jean-Luc
Preneur(s) de son
Bardyn Jean-Luc
Lieu
Bruxelles
Partager

Fragments sonores (0)

Participer

Cartophonies.fr vous donne la possibilité de mettre en ligne, après modération, vos propres fragments sonores afin de les diffuser au grand public par le biais de l'application Cartophonies.fr

Proposer une contribution

Fonds de carte

Options d'écoute

Chargement des données...