Ronchons, mais sympatiques

Résumé
Scène de convivialité, vers 12h, dans l'une des deux grandes salles polyvalentes que les dockers utilisent pour leurs réunions et leurs loisirs (à proximité de la COOP). Ces salles servaient à l'embauche journalière ("chiamata a voce") jusqu'en 1986. Eclats de voix et échanges verbaux entre dockers de tous âges. Les dockers, au mauvais caractère (« ronchonneurs »), mais pratiquant un langage « direct », apparaissent comme des survivants et les garants loyaux des principes républicains, alors que l’Italie voit ses institutions attaquées (au moment de l’enquête). Les auditeurs sont sensibles aux difficultés de la vie des dockers et de leurs familles, ainsi qu’à l’archaïsme du mode d’embauche évoqué, qui vient juste de disparaître.(résumé d'auteur)
Recherche
in L'appel du port
Responsable(s) de la recherche
Bardyn Jean-Luc
Lieu
Gênes
Partager

Fragments sonores (0)

Participer

Cartophonies.fr vous donne la possibilité de mettre en ligne, après modération, vos propres fragments sonores afin de les diffuser au grand public par le biais de l'application Cartophonies.fr

Proposer une contribution

Fonds de carte

Options d'écoute

Chargement des données...