30 mars 2020, 17h Grenoble Foch - Hymne d'un boulevard grenoblois (2020)

La vie sonore quand on habite sur les boulevards grenoblois est animée, par les voitures et les sirènes (des pompiers, des ambulances, de la police), mais aussi pas des passages de groupes de personnes (notamment en soirée). Depuis le confinement le niveau sonore a clairement baissé (notamment celui relatif à la circulation automobile) et des sons moins audibles (pour moi) en situation « ordinaire », comme les sons d’oiseaux, redeviennent présents voire par moment prédominants. L’autre grand changement depuis le confinement, qui concerne les ambiances sonores du logement plus que de l’extérieur (et qui est sans surprise), est que j’entends bien plus mes voisin.e.s (et là je m’y attendais) et l’immeuble, ses canalisations, les circuits d’eau etc. (et là je m’y attendais moins). On dirait qu’il y a moins de mouvement que ce matin. C’est plutôt « calme ». Moins de passage de personnes (car oui, beaucoup de personnes sortent de chez eux). Moins de vent en tout cas mais un froid aussi glacial. On entend toujours des oiseaux… Beaucoup moins de sirènes (pompiers, ambulances etc.) que d’habitude. Depuis le début du confinement c’est tout le temps (ou en tout cas dans ma tête c’est plus que d’habitude – et d’habitude c’est tout de même très souvent qu’on entend les sirènes).

Research and study : 4min33_Fenêtres et balcons sur villes confinées (mars - avril 2020)

Director of research : Grégoire Chelkoff

Sound recorder : Théa Manola

Place : Grenoble, Grenoble rue Foch ferrié

Permalink : https://www.cartophonies.fr/sound/hl/30-mars-2020-17h-Grenoble-Foch-Hymne-d-un-boulevard-grenoblois.html

Added on 21 July 2021


Download sound sequence file

Link to external notice

Cartophonies

FR   EN

Sound sequences list

    Laboratoire Cresson