30 mars 2020, 14h Morestel (2020)

"Habitant au premier étage d’un bâtiment situé à l’intérieur d’un groupement scolaire (école primaire), le paysage sonore quotidien est plutôt hétérogène : calme le week-end et le mercredi (jour où il n’y a pas école), animé le reste de la semaine, mais là aussi de façon discontinu. En effet, la vie sonore durant ces journées scolaires est rythmée par des tranches horaires calmes (quand les enfants sont en classe) et des tranches horaires très animés (quand les enfants sont en récréations ou bien les matins et soirs, quand les parents amènent les enfants). Mis à part les sons de l’école, la vie sonore du quartier est calme habituellement : nous sommes dans un secteur pavillonnaire de la ville, sans commerces à proximité, seulement un garage automobile au bout de la rue. A proximité de la rue de l’école se trouve une route principale de la ville, très passagère. Depuis le confinement, le paysage sonore a été modifié : l’école est fermé, accueillant seulement les enfants des personnels soignants de la ville. Ainsi, le niveau sonore a clairement baissé (ajouter à cela une circulation automobile sur la route principale voisine beaucoup plus faible). L’enregistrement commence par le chant des oiseaux, que l’on entends d’ailleurs tout au long de la séquence : ils nous offrent un véritable concert printanier quotidien depuis ce début de confinement. Nous percevons ensuite le son d’enfants qui jouent au ballon dans une des cours de l’école. Ils sont aujourd’hui trois élèves à être gardé à l’école, parfois il y a seulement un élève, devant ainsi jouer tout seul...Les enfants ont l’air excités, ils ont l’air d’avoir besoin de se défouler : on pourra d’ailleurs entendre la personne qui garde les enfants, surement la directrice de l’école, dire à un enfant “Ouh, tu va te calmer” à un élève après que celui-ci est crié, puis plus tard dans l’enregistrement un enfant hurlera un gros mot. Des tensions sont présentes.
"

Research and study : 4min33_Fenêtres et balcons sur villes confinées (mars - avril 2020)

Director of research : Grégoire Chelkoff

Sound recorder : Julie COTICHE

Place : Grenoble, rue Louis Rive (Grenoble)

Permalink : https://www.cartophonies.fr/sound/hb/30-mars-2020-14h-Morestel.html

Added on 21 July 2021


Download sound sequence file

Link to external notice

Cartophonies

FR   EN

Sound sequences list

    Laboratoire Cresson