Digue canal Bourbre : La digue n’arrête pas les graves

Résumé
Les cris aigus des oiseaux construisent une échelle proche, contrebalançant l'effet d'englobement que le drone très grave de l'autoroute et les vagues de l'avion tendent à produire. La sourdine routière continue accompagne le contact sensitif avec les éléments naturels. (résumé d'auteur)
Note technique
Prise de son réalisée le 1er Mai 2008, par beau temps.
Matériel utilisé : Couple ORTF Schoeps Bonnette grand vent.
Recherche
in Cartophonie sensible d'une ville nouvelle
Responsable(s) de la recherche
Grégoire Chelkoff
Preneur(s) de son
Bardyn Jean-Luc
Autres collaborateurs
Sylvie Laroche
Partager

Fragments sonores (0)

Participer

Cartophonies.fr vous donne la possibilité de mettre en ligne, après modération, vos propres fragments sonores afin de les diffuser au grand public par le biais de l'application Cartophonies.fr

Proposer une contribution

Fonds de carte

Options d'écoute

Chargement des données...