Dans la ligne 2 du métro parisien dans la direction Père Lachaise - Villiers après la station Pigalle (2006)

Dans le métro 2 de Paris en partie souterraine, dans la direction Père-Lachaise – Villiers, après la station Pigalle. La scène commence sur un nombre important de discussions dans un univers plutôt fermé. Quelques claquements et l’augmentation de l’intensité sonore d’un bourdon naissant indique la mise en roulement du métro. Au même moment que le son de provoqué par l’accélération commence à remplir manifestement l’espace sonore, la voix d’un jeune chanteur- danseur annonce l’imminence de sa prestation. Le son du roulement est maintenant très important et masque à l’aide de la réverbération due au tunnel l’ensemble des discussions. La voix du chanteur-danseur émerge difficilement avant la mise en marche de sa boombox. L’appareil diffuse une musique répétitive R’n’B (de nouvelle génération) dont les médiums et les aigus émergent pour ajouter un tempo binaire au bourdon continu de la traversée. Le chanteur commence à slamer en rythme avec la musique. Le métro ralentit progressivement et laisse apparaître son corollaire musical : les basses de la musique. Le métro est à l’arrêt, un strapontin se relève et un lâcher d’air précède l’ouverture des portes. Le chanteur-danseur continue. Avec les portes ouvertes, le son réverbéré du métro au ralenti s’ajoute péniblement à celui de la musique. La sonnerie retentit et les portes se ferment. Une seconde plus tard, le morceau de musique diffusé passe dans une phase de variation (le rythme et le thème changent) durant laquelle les basses répétitives ne sont plus présentes cependant que le métro accélère et remplit à nouveau l’espace sonore d’un bourdon affectant les basses fréquences. La phase de roulement est à son plein et le premier thème musical revient pour une dizaine de secondes. La musique stoppe au moment même où des frottements roues-rails se font entendre pendant lesquels le chanteur-danseur lance une seconde annonce à l’intention des passagers qui est suivie immédiatement d’une nouvelle musique, toujours rythmée, cependant que le bourdon du métro s’est stabilisé à un niveau inférieur <

Recherche : Variations d'ambiances

Responsable(s) de la recherche : Thibaud, Jean-Paul

Preneur(s) de son : Masson Damien

Lieu : Paris

Permalink : http://www.cartophonies.fr/sound/dr/Dans-la-ligne-2-du-métro-parisien-dans-la-direction-Père-Lachaise-Villiers-après-la-station-Pigalle.html

Ajouté le 29 juin 2017


Télécharger le fragment sonore

Accéder à la notice en ligne

Cartophonies

FR   EN

Fragments sonores

    Laboratoire Cresson