Escaliers de la rue de la fontaine du but (2007)

Série d’escaliers en face de la sortie de métro Lamarck-Caulaincourt, dans un pincement entre deux immeubles. L’univers est entièrement minéral. L’espace est resserré, dans un effet de rétrécissement sonore.
L’extrait se caractérise par une série de claquements de diverses natures : claquement des semelles sur le granit, claquements de portes et portières, le tout en cadence rapide tout au long de l’écoute.
Le milieu semble semi-clos, étroit, les sons produits aux alentours ne sont pas dissipés mais bien contenus.
Des sons urbains assez proches nous indiquent que nous sommes en ville, en bordure de rues en pleine activité : un bus freine, des voitures démarrent, des portières claquent. Une musique s’échappe d’un bar.
Nous avons affaire à une forme de « crépitement », avec un emboîtement des types de pas les uns dans les autres, comme dans un enchaînement en canon. L’escalier impose en quelque sorte une régularité mais provoque aussi une rythmique qui n’est pas la même selon que l’on monte ou que l’on descend. Les paliers permettent un mini-séquençage du pas.
Dans la dernière partie de l’extrait, le rapprochement du pas et l’éloignement des autres sources (passants) le transforme en figure rythmique très régulière qui émerge du fond rejeté en arrière-plan, alors que jusqu’avant les pas se fondaient les uns dans les autres dans un fondu-enchaîné, et participaient au fond de l’ambiance.
Dans ce sens, nous pouvons parler d’une émergence suite à un effet de fondu-enchaîné de pas cadencés.

Recherche : in Le sol urbain

Responsable(s) de la recherche : Germon Olivia

Preneur(s) de son : Germon Olivia

Lieu : Paris

Permalink : http://www.cartophonies.fr/sound/co/Escaliers-de-la-rue-de-la-fontaine-du-but.html

Ajouté le 27 juin 2017


Télécharger le fragment sonore

Accéder à la notice en ligne

Cartophonies

FR   EN

Fragments sonores

    Laboratoire Cresson