Limite village de terre : Silence dans le vent (2008)

Le plus bas niveau enregistré en plein jour. Un lieu qui donne le sentiment d'être un peu dans les coulisses, à l'arrière des habitation. La relation à la nature est rendue présente par le son produit par le vent dans les feuillages et l'oiseau solitaire. Le sentiment d'être dans une réserve de silence fragile prédomine, silence qui est un patrimoine difficile à préserver tant la rumeur lointaine semble pouvoir l'assaillir. (résumé d'auteur)

Recherche : in Cartophonie sensible d'une ville nouvelle

Responsable(s) de la recherche : Chelkoff Grégoire

Preneur(s) de son : Bardyn Jean-Luc

Autre(s) collaborateur(s) : Laroche Sylvie

Permalink : http://www.cartophonies.fr/sound/Y/Limite-village-de-terre-Silence-dans-le-vent.html

Ajouté le 03 septembre 2012


Télécharger le fragment sonore

Accéder à la notice en ligne

Cartophonies

FR   EN

Fragments sonores

    Laboratoire Cresson