Double peau à vivre (2015)

Balcon quasi-loggia en empilement à R+1. Fragment sonore resituant l'ambiance sonore du lieu, panneaux ouverts, puis fermés partiellement, puis fermés complètement. Les panneaux articulés agissent faiblement selon leur position sur la circulation sonore sur le balcon, en confinant un peu les sons micro-locaux ou en filtrant modérément les sons d’en-bas. La conversation dans l’appartement est très atténuée par un double vitrage efficace. A l'extérieur, sons urbains distants, lointains de la rocade, ambiance large avec les jeux d’enfants du parc ou dans les jardinets, chants d’oiseaux et chants des grenouilles dans la fontaine paysagée. Sur la balcon, le chien rêve, se réveille aux sons inquiétants et révèle l'espace de la place publique.

Recherche : in Esquis’sons !

Responsable(s) de la recherche : Rémy Nicolas

Preneur(s) de son : Bardyn Jean-Luc, Marchal Théo

Lieu : Sarriguren

Permalink : http://www.cartophonies.fr/sound/8V/Double-peau-à-vivre.html

Ajouté le 17 novembre 2015


Télécharger le fragment sonore

Accéder à la notice en ligne

Cartophonies

FR   EN

Fragments sonores

    Laboratoire Cresson