Le soir du 10 Mai 1981 (1982)

Commentaire en début de fragment : "4ème fragment dans la galerie de l'Arlequin. Le soir du 10 Mai 1981, entendu depuis le 8ème niveau du 150".
Les sons publics sont perçus dans l'espace privé : sifflements, applaudissements, trompette à la mélodie incertaine, crécelles. Puis on revient dans l'espace privé. Commentaire "Il arrive à Château-Chinon, non non il arrive Place de la Bastille". On entend François Mitterand s'exprimer à travers le poste de télévision ou de la radio : "A l'heure où je m'exprime, j'annonce que les françaises et les français ont choisi le changement que je leur proposais. Cette victoire est encore celle des forces de la jeunesse, des forces du travail...".

La quartier de l'Arlequin, situé dans la Villeneuve de Grenoble-Echirolles, restera probablement une des réalisations marquantes de l'habitat social des années 70. Les 1800 logements se distribuent sur des modules semi-hexagonaux variant de 16 à 4 niveaux mais tous connexes et articulés sur un linéaire piétonnier continu qu'on appelle "Galerie".
Les prises de son essaient, d'une part, de faire entendre des caractères sonores répétitifs sur le quartier, d'autre part, de rendre compte des propagations sonores entre les logements et les espaces publics ou semi-publics.(résumé d'auteur).

Recherche : in Sonorité, sociabilité, urbanité

Responsable(s) de la recherche : Augoyard Jean-François

Preneur(s) de son : Belle Olivier, Chelkoff Grégoire, Balaÿ Olivier

Lieu : Grenoble, Arlequin

Permalink : http://www.cartophonies.fr/sound/6f/Le-soir-du-10-Mai-1981.html

Ajouté le 24 janvier 2014


Télécharger le fragment sonore

Accéder à la notice en ligne

Cartophonies

FR   EN

Fragments sonores

    Laboratoire Cresson