Point dominant sur les jardins (2013)

Tous les événements sonores apparaissent de loin, dans leur intégralité comme un paysage. On ressent la position d'écouteur / observateur, du dessus ou en dehors de la scène. Seul le bourdonnement d'un insecte vient alors remettre en perspective la position de l'auditeur. La prise de son est effectuée depuis un point qui domine le vallon des jardins qui embrasse visuellement tout le site jusqu'aux infrastructures routières et ferroviaires situées en contrebas à environ 400 mètres. De fait, le niveau sonore de 45,7 db(A) durant la prise de son laisse l'oreille sensible aux phénomènes lointains et aériens de puissance faible (vent, insectes, micro bruits), les voix à distance (environ à 150 mètres) sont renforcées par la topographie en vallon du lieu formant une conque. L'environnement semble homéostable, éternellement bercé par des variations ou des modulations de faible amplitude.

Recherche : in Nature au bord de la route - 2

Responsable(s) de la recherche : Chelkoff Grégoire

Preneur(s) de son : Chelkoff Grégoire

Lieu : Portugal, Lisbonne

Permalink : http://www.cartophonies.fr/sound/6S/Point-dominant-sur-les-jardins.html

Ajouté le 21 juillet 2014


Télécharger le fragment sonore

Accéder à la notice en ligne

Cartophonies

FR   EN

Fragments sonores

    Laboratoire Cresson