Un certain tempo (1995)

Cette séquence est enregistrée dans le hall supérieur de la gare (Arrivées), au fond de la gare et sous la marquise de verre et métal. Au départ, on entend un automate en gros plan. Puis de nombreux sons techniques (coups de sifflet, sonnerie de quai intermittente, compresseur et souffles de TGV-PSE, télépancartage, chariot à bagages et klaxon…) et plusieurs annonces et appels de service sur différents plans, plus ou moins intelligibles, avec ou sans sonal. Malgré l’importante présence vocale, « l’électronique et les machines ont plus leur place que les humains, pas très présents directement ». Dans ce fragment « sans rythme précis », l’auditeur note cependant une « certaine harmonie entre les sons : chaque son se suit, [il n’y a] pas de mélange qui donne le chaos ; de temps en temps le fait d’entendre des pas, des gens qui parlent ou même le TGD donne un certain tempo ». Vendredi 120595 à 16:50. (résumé d'auteur)

Recherche : in La portée ferroviaire

Responsable(s) de la recherche : Bardyn Jean-Luc

Preneur(s) de son : Bardyn Jean-Luc

Lieu : Marseille, Gare Saint-Charles

Permalink : http://www.cartophonies.fr/sound/5V/Un-certain-tempo.html

Ajouté le 13 mai 2013


Télécharger le fragment sonore

Accéder à la notice en ligne

Cartophonies

FR   EN

Fragments sonores

    Laboratoire Cresson