Nuit ferroviaire (1995)

Passage matinal de 2 rames de desserte de banlieue (Ferrocarrils de Catalunya) enregistré depuis l’un des bâtiments donnant sur le Passeig marítim et la plage à Badalona (à environ 10 km au nord-est de Barcelone). La ligne suit le littoral sur une cinquantaine de kilomètres, plus scrupuleusement encore que la route nationale, qui parfois contourne les agglomérations. Nous sommes à quelques centaines de mètres d’un passage à niveau et de la gare, ce qui explique les coups d’avertisseurs systématiques. Les rouleaux de la Méditerranée rythment la séquence, qui paraît « composée », faire l’objet d’un « arrangement presque musical » : « Les bruits de la nature et de la machine se font écho, se répondent. ». L’absence d’activité de la ville à cette heure, l’absence de dimension sociale dans le fragment, les pas sur un sol humide et les échos des avertisseurs lui donnent une coloration grise, nocturne et hivernale, qui renvoie à la poétique nocturne et au sentiment d’insécurité. Avril 1995 vers 7:00. (résumé d'auteur)

Recherche : in La portée ferroviaire

Responsable(s) de la recherche : Bardyn Jean-Luc

Preneur(s) de son : Bardyn Jean-Luc

Lieu : Balona

Permalink : http://www.cartophonies.fr/sound/5H/Nuit-ferroviaire.html

Ajouté le 13 mai 2013


Télécharger le fragment sonore

Accéder à la notice en ligne

Cartophonies

FR   EN

Fragments sonores

    Laboratoire Cresson