Idylle estivale (1996)

Passage d’une rame diesel sur la ligne de la Côte Bleue, entre Marseille et Avignon via Martigues. L’enregistrement est fait depuis les escarpements de la calanque du grand Méjean à Ensuès, à quelques centaines de mètres des voies et de la petite gare où le train va s’arrêter. L’été sonore bat son plein : les jeux aquatiques, les discussions des familles en vacances, les moteurs des embarcations, les cigales et les grillons se réfléchissent dans la calanque. Le train entre dans la composition et participe au concert en faisant une « sorte de coupure dans la régularité ».
Juillet 1996 vers 17:00. La joie de vivre se dégage de ce fragment, qui, sans le passage du train, aurait même pu donner la sensation que « la scène ne se passait pas de nos jours ».
(résumé d'auteur)

Recherche : in La portée ferroviaire

Responsable(s) de la recherche : Bardyn Jean-Luc

Preneur(s) de son : Bardyn Jean-Luc

Lieu : Ensuès-la-Redonne

Permalink : http://www.cartophonies.fr/sound/5A/Idylle-estivale.html

Ajouté le 13 mai 2013


Télécharger le fragment sonore

Accéder à la notice en ligne

Cartophonies

FR   EN

Fragments sonores

    Laboratoire Cresson