Les sifflets oubliés (1993)

12h sur le ponton doté d'une couverture textile situé à l'extrémité du "ponte Spinola", récemment rebaptisé via del Mare, dans la zone de l'Expò, ouverte aux promeneurs pendant la journée ? Clapotis, grincements du ponton. Rumeur ur"baine et portuaire. Cloches en provenance de plusieurs églises du "Porto vecchio. Sirène d'une usine à Sampierdarena. Coups de sifflet d'un ferry amarré au "Ponte Andrea Doria" (une des gares maritimes). Echos multiples. Ce lieu sonore public est pratiqué par plusieurs auditeurs, ils y trouvent toujours la réserve de silence dont ils ont besoin quand ils ont des envies de solitude égoïstes ou mystiques. Il n’offrira peut-être pas longtemps ce service, si les Génois l’investissent autant que l’urbaniste l’a prédit. À cette distance, l’effet de masque visuel et sonore de la s"opraelevata" s’estompe, et s’opère alors la fusion sonore entre la ville et le port. C’est au travers de l’écoute de la séquence la moins animée qu’est repérée l’essence, l’identité du port ou de la ville-port. (résumé d'auteur)

Recherche : in L'appel du port

Responsable(s) de la recherche : Bardyn Jean-Luc

Lieu : Gênes

Permalink : http://www.cartophonies.fr/sound/3q/Les-sifflets-oubliés.html

Ajouté le 03 septembre 2012


Télécharger le fragment sonore

Accéder à la notice en ligne

Cartophonies

FR   EN

Fragments sonores

    Laboratoire Cresson