Travail tranquille (1993)

Au niveau des barrières entre le trottoir et le quai du Port (entre l'Hôtel de Ville et le fort Saint-Jean). Interpellations entre pêcheurs et réparateurs affairés autour de la coque d'un "pointu". Commentaires sur le calfatage en cours et sur le cours du champagne (période de noël). Expressions typiques locales. Arrivée d'autres personnes. Martellement (calfatage) et chocs sur métal et bois. Piétons sur le trottoir. Roulement de circulation urbaine et avertisseurs. Mouettes. Pour les enquêtés, on est dans le monde de la réparation artisanale locale et méditerranéenne, dont on stigmatise parfois le côté « pénard », non professionnel, voire « amateur » et caricatural, comme si on considérait que l’activité vocale interdisait l’efficacité. Il évoque un port plein, « à l’ancienne », mais qui ne rendrait pas compte des dimensions du port actuel, et par là le trahirait.(résumé d'auteur)

Recherche : in L'appel du port

Responsable(s) de la recherche : Bardyn Jean-Luc

Lieu : Quai du port

Permalink : http://www.cartophonies.fr/sound/3G/Travail-tranquille.html

Ajouté le 03 septembre 2012


Télécharger le fragment sonore

Accéder à la notice en ligne

Cartophonies

FR   EN

Fragments sonores

    Laboratoire Cresson